L'asthme

Définition et chiffres

L’asthme est une maladie inflammatoire chronique des poumons et plus précisément des bronches. Elle est fréquente (environ 7 % de la population française), invalidante et parfois très grave. Elle se manifeste par des crises caractérisées par des épisodes de gêne respiratoire, comme une sensation d’oppression dans la poitrine, une toux sèche, parfois une respiration sifflante et/ou un essoufflement anormal à l’effort.

Une crise d’asthme peut durer de plusieurs minutes à quelques heures. Entre deux crises, la respiration redevient normale. La fréquence et l’intensité des crises d’asthme varient également d’une personne à l’autre mais aussi d’une période à l’autre.

Qui est concerné ?

L’asthme touche environ 4 millions de personnes en France. La maladie peut survenir à tout âge.

Votre asthme est-il sous contrôle ?

Les mécanismes qui conduisent à la maladie

L’asthme s’explique par une sensibilité exagérée des bronches à plusieurs facteurs :  

  • Les allergènes présents dans des lieux fermés (logements, lieux de travails, etc.) tels que les acariens, phanères d’animaux, moisissures, mais également à l’extérieur (pollens, moisissures).
  • Les polluants irritant les bronches: pollution de l’air extérieur (particules fines), pollution de l’air intérieur (COV, fumées de tabac, huiles essentielles, bougies parfumées, acariens, etc.), expositions au travail (solvants, fumées, pots d’échappement, etc.).
  • Les infections respiratoires: virus hivernaux (rhume, grippe, Covid-19, etc.), infections bactériennes (pneumopathies, infections par les pneumocoques).
  • La prise de certains médicaments (bétabloquants, par exemple)
  • Le froid ou un air trop sec
  • L’effort physique
  • Des émotions fortes

 

Au cours d’une crise, le calibre des bronches se réduit sous l’effet de plusieurs mécanismes. L’inflammation provoque un œdème (de l’eau et des cellules infiltrent la paroi des bronches) et favorise la contraction des muscles qui entourent les bronches. Le mucus, sécrétion fabriquée en excès du fait de l’inflammation, participe aussi à diminuer le calibre des voies respiratoires. L’air peine alors à circuler. La respiration devient difficile.

Les symptômes

La crise d’asthme avec la difficulté respiratoire et les sifflements qu’elle engendre est la manifestation la plus connue. Néanmoins, l’asthme peut également se traduire par une sensation d’oppression au niveau de la cage thoracique, une difficulté pour respirer profondément, une respiration sifflante, un essoufflement à l’effort ou une toux sèche qui ne passent pas.

Ces symptômes peuvent survenir en même temps, successivement ou à des moments différents. Ils peuvent tout particulièrement survenir en pleine nuit et au petit matin, notamment en cas d’allergie aux acariens, de reflux gastro-œsophagien (RGO) ou en présence d’un syndrome des apnées du sommeil. Les symptômes de l’asthme peuvent être d’intensité très variable, allant d’une simple gêne à une véritable sensation d’étouffement.

Le diagnostic

Le diagnostic d’asthme repose sur un interrogatoire précis du patient (fréquence des crises, contexte de survenue, antécédents familiaux…).

Un examen complémentaire (une spirométrie), parfois complété par des examens plus spécifiques (« explorations fonctionnelles »), contribue à poser le diagnostic, évaluer la sévérité de l’asthme puis suivre l’évolution de la maladie. 

Les traitements

L’asthme est une maladie chronique qui peut évoluer sur de nombreuses années. Une prise en soins adaptée permettra de « contrôler la maladie », de réduire les symptômes, et ainsi de limiter le risque d’hospitalisation et de minimiser au maximum l’impact sur la qualité de vie.

La prise en charge de l’asthme repose essentiellement sur :

Les dernières actualités

Plage sans tabac
Voici notre sélection des dernières nouvelles en lien avec la santé respiratoire.
Morceaux choisis issus de la presse scientifique de ces derniers mois.
Votre asthme est-il sous contrôle ?
Le contrôle de l’asthme est essentiel pour prévenir les symptômes et réduire le risque d’hospitalisation et de décès.
Les promesses d’un vaccin thérapeutique contre l’asthme aux acariens
Un vaccin contre l’asthme aux acariens anti-allergie aux acariens fait l’objet de recherches par plusieurs équipes dans le monde.
Le point avec le Pr de Blay, responsable du service de pneumologie des Hôpitaux universitaires de Strasbourg.
Un échantillon de la recherche scientifique récente et des publications en lien avec la santé respiratoire.
En direct du 22ème Congrès de Pneumologie de Langue Française...

Témoignages

Denis Talandier, 59 ans, malade BPCO et asthmatique

Vie pratique

Gérer le quotidien

Nos guides pour mieux connaître ses droits et gérer le quotidien avec la maladie.

Je suis aidant

Les dispositifs d’aide et de soutien aux aidants.

Echanger, se soutenir, s’informer

Respir’Agora, la plateforme dédiée aux personnes vivant avec une maladie respiratoire chronique et leurs aidants.